Journée internationale des droits des femmes ». du 8 mars 2017 dans le département du Jura

 
 

Le plan de lutte contre le sexisme

Laurence Rossignol, la ministre des familles, de l'enfance et des droits des femmes a initié un plan de lutte contre le sexisme le 8 septembre 2016. 6 mois après, le 8 mars 2017 clôture symboliquement cette mobilisation. Ce plan vise à valoriser les initiatives qui contribuent à faire reculer le sexisme sous toutes ses formes et à mettre en lumière les femmes dont le travail, l'engagement et la création sont souvent maintenus dans l'ombre.

L’égalité réelle entre les femmes et les hommes se heurte toujours au plafond de verre dont le matériau principal, et le plus résistant, est le sexisme. Le sexisme regroupe à la fois des croyances et des comportements. Il repose sur l’idée que les femmes sont inférieures aux hommes. Ses manifestations sont très diverses : des formes à l’apparence anodines (stéréotypes, « blagues », remarques) jusqu’aux plus graves (discriminations, violences, meurtre). Mais toutes, de la plus anodine à la plus dramatique, participent à maintenir les femmes dans une situation d’infériorité, à justifier leur déclassement, leur stigmatisation, les violences infligées en raison de leur sexe.