Lancement de la campagne hivernale 2019 - 2020

 
 
Lancement de la campagne hivernale 2019 - 2020

La réunion de lancement de la campagne hivernale 2019-2020 s'est tenue ce mardi 12 novembre en préfecture.

La campagne a débuté le 1er novembre 2019 et s'achèvera le 31 mars 2020. Il s’agit d’une période particulière, du fait des conditions climatiques, pendant laquelle plusieurs dispositifs sont mobilisés. L’objectif de ces dispositifs étant la mise à l’abri des publics en danger de rue. Dans le Jura, différents acteurs sont impliqués dont la Croix-Rouge Française, le SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation 115 (Service Intégré d’Accueil et d’Orientation) et plusieurs opérateurs de l’hébergement.

L’Etat a pour mission d’organiser la mise à l’abri des publics les plus vulnérables. A l’approche de l’hiver, cette mobilisation est renforcée dans le département.

  1.      Augmentation des capacités d’hébergement d’urgence.

 Le département du Jura compte 167 places d’hébergement d’urgence mobilisables tout au long de l’année. Au cours de la campagne hivernale (du 1er novembre au 31 mars), 15 places d’hébergement d’urgence supplémentaires ont été créées sur l’ensemble du département (à Lons, Saint-Claude et Dole).

  2.      Une mobilisation de tous les acteurs au plus près des personnes en difficulté.

 ·         Le SIAOservice intégré d'accueil et d'orientation (service intégré d’accueil et d’orientation) – 115 :

o   Il assure la mise à l’abri des personnes vulnérables en facilitant leur orientation vers les structures d’hébergement ou de logement adaptés à leur situation.

o   Il favorise la fluidité du dispositif et effectue un bilan hebdomadaire de l’occupation du parc d’hébergement pour la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations).

 ·         Les structures d’hébergementLes associations mandatées par les services de l’Etat, telles que : ASMH, COOP’AGIR, CIDFF, Le Saint-Jean. Ces opérateurs assurent les missions de mise à l’abri et d’hébergement d’urgence jurassien.

 ·         Les accueils de jour : Ils assurent l’accueil des personnes en journée avec, si besoin, extension de leurs plages d’ouverture.

o   L’accueil de Lons (7 impasse des peupliers) est ouvert de 8h à 18h du lundi au vendredi sans interruption.

o   L’accueil de Dole (8 rue de la Monnaie) est ouvert du lundi au mercredi, de 9h à 12 et de 14h à 17. Et les jeudis et vendredis matin, de 9h à 12h.

·         La croix rouge française : Les bénévoles de la Croix Rouge assurent des maraudes, des patrouilles dans les rues afin de repérer les squats et les personnes en danger de rue. Ils leur distribuent des soupes, du café, de l’eau et éventuellement des sacs de couchage. Les personnes en danger de rue peuvent être rapatriées vers un centre d’hébergement pour une mise à l’abri.

 Les maraudes sont déclenchées par le préfet du Jura, via la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations, dès une température de -5° ressentie. Elles ont pour but d’assurer un soutien psychologique, et de faire connaitre les dispositifs mis en place aux personnes rencontrées afin de les orienter au mieux.

 3.      Un dispositif exceptionnel mis en place en cas de grand froid.

 Si une nouvelle vague de grand froid* devait intervenir, le dispositif se verrait encore renforcé notamment avec :

 ·         L’extension des plages d’ouverture des accueils de jour (entre 12h et 14h et le weekend).

·         L’ouverture d’un modulable de 10 places dans les locaux de l’accueil de jour de Lons-le-Saunier.

·         L’ouverture d’une place voir de deux places supplémentaires à l’accueil de nuit de Dole.

 ***

 * Pour rappel : Le dispositif de vigilance météorologique comprend 3 niveaux d’alerte :

- Niveau 1 / Froid : Températures ressenties entre -3 et -10°C.

- Niveau 2 / Grand froid : Températures ressenties entre -10 et -18°C.

- Niveau 3 / Froid extrême : Températures ressenties inférieures -18°C.

 

La vigilance de chacun reste indispensable !

Veiller sur les plus fragiles est aussi un devoir citoyen !

Si vous remarquez une personne en difficulté, contactez le 115 ou le 15 si elle est en détresse physique immédiate.