Influenza aviaire - risque négligeable

Mis à jour le 28/05/2024

Depuis le 18 mars 2024, le territoire français était placé en risque "modéré" vis-à-vis du risque Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP).
Du fait de l'amélioration de la situation sanitaire nationale au regard de l'influenza aviaire, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a décidé d'abaisser le niveau de risque sur le territoire national à « négligeable » à compter du 3 mai 2024. Précisée par un arrêté publié le 28 avril 2024 au journal officiel, le passage du risque IAHP au niveau « négligeable » sur tout le territoire métropolitain a pour impact principal, l'arrêté de la mise à l'abri des oiseaux y compris dans les zones humides (dites zones à risque particulier) et les zones à très fortes densités d'élevages (dites zones à risque de diffusion).
Toutefois, il est important de rester vigilant, de maintenir des réglés de biosécurité efficaces pour prévenir l'apparition de maladies réglementées et de veiller à l'état de santé de vos volailles, en alertant sans délai votre vétérinaire sanitaire de l'apparition de symptômes cliniques ou d'une baisse de production.